Lettre à notre cher Président.

S'il commence à l'heure...
                       c'est un tyran.

S'il attend les derniers...
                       il est trop tolérant.

S'il demande l'assiduité...
                       c'est un despote.

S'il ne dit rien...
                       il s'en fout.

S'il prend la parole...
                       il devient assomant.

S'il la donne...
                       il se débarrasse.

S'il demande le silence...
                       c'est de l'abus de pouvoir.

S'il laisse la pagaille...
                       il manque d'autorité.

S'il est ferme...
                       il se prend au sérieux.

S'il est débonnaire...
                       il n'est pas à la hauteur.

S'il est dynamique...
                       c'est un excité.

S'il est prudent...
                       c'est un imbécile.

S'il expose ses idées...
                       on est forcément contre .

S'il demande des choix...
                       c'est un indécis.

S'il fait tout, tout seul...
                       c'est un prétentieux.

S' il délègue...
                       c'est un paresseux.

S'il est prévenant avec les dames...
                       c'est un obséquieux.

S'il ne l'est pas...
                       c'est un orgueilleux.

Le pauvre, il lui faudrait:
   - la patience de l'âne - la souplesse du chat - la fierté du lion
   - la ruse du renard - le calme du sphinx - la force de l'éléphant
   - la noblesse du cheval - la fidélité du chien
   - la carapace du crocodile et la foi du charbonnier !


             Dur, dur d'être ......................... Président .

 
Designed by Templatka.pl